Retour d’expérience : Au Vide Grenier

Au Vide Grenier est un vide grenier permanent : on loue un stand pour 1, 2 ou 4 semaines et on y dépose les articles que l’on veut vendre. Le magasin les vends pour nous, pas besoin de rester sur place. Le concept est sympa et plutôt simple.

Avec l’arrivée de bébé, on a décidé d’essayer pour faire du vide et se débarrasser de bibelots qu’on a traîné sur les derniers vides greniers qu’on a fait, de la vaisselle, des bouquins et d’autres bricoles .

Le debut

On a réservé notre stand un mois à l’avance, début octobre pour pouvoir exposer de début novembre à début décembre. C’est vite overbooké donc il faut anticiper les dates qui nous plaisent.

Les 4 semaines nous ont coûté 30€ pour la location du stand, il y a 50 étiquettes fournies avec et sinon 1€ pour 100 étiquettes supplémentaires.

Les étiquettes sont à coller sur ce qu’on vend en y indiquant notre prix de vente. Elles indiquent surtout notre numéro de client, ce qui permet de savoir à qui appartient le produit qui passe en caisse afin d’être payé à la fin de la location.

A savoir qu’ils prennent une commission de 35% sur chaque article vendu. Il est donc intéressant de faire le calcul pour voir réellement combien vous rapporte un objet. Il faut savoir rester raisonnable dans le prix tout de même sinon ça ne se vendra pas.

L’installation

On arrive le jour J, des l’ouverture avec nos sacs d’affaires et on s’installe tout simplement avec les objets déjà étiquetés à la maison. Il faut faire attention de ne pas avoir trop d’affaires pour que les gens qui passent s’y retrouve mais un stand trop épuré n’attire pas non plus.

On peut revenir autant de fois qu’on veut pendant la durée de la location afin de remplir le stand et de le ranger. Il y a une option payante ( 7/8€ je crois) pour qu’ils rangent le stand pour nous mais j’ai trouvé préférable de revenir le faire moi-même pour voir ce qui est vendu et remettre des choses dessus..

Mes conseils pour réussir et s’y retrouver

  • Faire une liste avec chaque objet et le prix de vente (voir le bénéfice avec les 35% déduits): un tableau Excel fait très bien le job. Il permet de suivre vraiment les ventes au fur et à mesure de la location et d’avoir une idée de combien on a vendu réellement.
  • Retourner au moins un fois / semaine pour ranger le stand, remettre des objets et noter ce qui est vendu. Un petit tour dans la boutique pour voir si certains de nos objets n’ont pas été déplacé. Mais même si ça arrive, le numéro client est sur l’objet donc en caisse, pas de problème.
  • Prendre systématiquement en photo le stand à l’arrivée et en repartant pour bien noter ce qui a été vendu. Sinon on s’y perd vite.
  • Pour les vêtements, ils prêtent des antivols donc vraiment les utiliser surtout pour les vêtements qui ont un peu de valeur.
  • Etre VRAIMENT raisonnable sur le prix; bien sur ça ne sert à rien de brader à tout petit prix dès le début. Comme en vide grenier, prenez en compte la valeur de l’objet, le fait que ce soit de l’occasion ou non, son état . Le client ne peut pas négocier le prix comme en vide grenier donc on sait réellement combien l’objet peut nous rapporter s’il se vend. J’ai vu des livres de poches super abîmés à 2€ alors que je vendais les miens état neuf 1€/ 1,5€ . Je vous laisse deviner lesquels ont été vendu…
  • Baisser les prix la dernière semaine, si ce n’est pas parti en 3 semaines, il y a des chances que ou le prix est trop élevé ou personne n’est interessé pour cette fois.
  • Et ne pas oublier que c’est un Vide grenier donc pour faire de la place et non pas pour vendre que du neuf ou des produits chers et vouloir se faire un business caché..
  • Pour les objets de valeur: bijoux, parfums, consoles, jeux vidéos… On peut les mettre dans des vitrines sécurisées pour éviter les vols.
  • Choisir la bonne période de l’année: à un mois de Noël, quand il n’y a plus de vide grenier extérieur , je pense que c’est la période idéale !

Les aspects négatifs

  • La commission reste quand même importante donc je préfère le bon coin ou Vinted dans un premier temps; si ça ne part pas, je mettrai dans un second temps en vrai vide grenier puis ici pour finir.
  • La sécurité: on y entre et sort comme dans un moulin. Après je pense bien qu’ils observent les clients et voient les gens qui s’installent … mais quand on est reparti avec nos affaires, ils n’ont absolument pas vérifier qu’on ne prenait pas les affaires de quelqu’un d’autres en même temps. D’où l’intérêt de vraiment suivre ces ventes au fur et à mesure.

Le bilan

On s’était fixé un objectif de 150€ de benef et on à fait 250€ en liquidant pas mal de choses (118 ventes). Il nous donne un récapitulatif à la fin stipulant à chaque fois la date et le prix de vente pour chaque article donc en ayant suivi sur Excel ce qui a été vendu, on s’y retrouve vite.

On a un écart de 15€ en moins sur ce que j’avais calculé mais ils m’ont affirmé que s’ils trouvent des choses à nous dans un autre stand , ils nous appellent ou si c’est vendu après la fin de la location , on sera payé, il suffira de repasser en magasin et de leur demander.

Ils font le virement immédiatement en créditant la carte bancaire donc en deux jours sur le compte bancaire, c’est rapide.

Une bonne expérience pour notre part qu’on va sans aucun doute réitérer l’année prochaine à la même période afin de vider ce qu’on aura pas vendu pendant l’année.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s